En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

muguet2019.jpgSoleil et douceur attendus.

Dès demain, on passe déjà au mois de mai. On ne sait pas ce qu' il nous réservera vraiment, après un mois d'avril qui nous a offert un peu de tout avec parfois des flocons jusqu'en plaine et à l'inverse des températures maximales qui ont parfois eu des allures estivales. En attendant penchons-nous sur ce 1er mai. Après une relative fraîcheur matinale et quelques bancs de brouillard localisés, le soleil devrait rapidement régner en maître sur toute la journée. Les 5° du matin seront vite balayés et noue retrouverons en journée des températures clémentes, proches des 20° et assez conformes à la saison. Un beau mercredi qui tombera bien car ensuite la fin de semaine s'annonce bien moins engageante. Les amateurs de la cueillette du muguet devraient donc trouver de belles conditions pour le ramasser dans les bois du Bugey ou du Revermont. Mais pensez à rester bien couvert tant les tiques sont signalées en nombre dans plusieurs secteurs du département. Le brin du bonheur est assez présent pour cette année. Il devrait être à point comme dans la plupart des jardins bien abrités car pour les plans exposé plutpot au sud, les clochettes sont déjà souvent fanées. Quant au parfum, il est encore bien au rendez-vous pour ce cru 2019.

Des 1er mai parfois maussades :

L'histoire nous rappelle ne serait-ce qu' en remontant au siècle dernier, la cueillette du muguet ne s' est pas toujours faite sous de bonnes conditions. Le 1er mai 1919 le temps est hivernal; il neige jusqu' en plaine. A Brénod, on relève une couche de 25 cm !. Le 1er mai 1938 alors que déjà on parle de sécheresse, les gelées font des dégâts. Le mercure descend jusqu' à -4° à Pont d' Ain. Le 1er mai 1945 le temps est froid ; il neige par endroits. Le 1er mai 1989 on frôle la gelée jusqu' en plaine; il gèle sur les hauteurs du Bugey. En 1991, le 1er mai est pluvieux et orageux. On ne dépasse pas les 16° en maximales. Guère mieux l' année suivante avec encore un temps humide. En 1996, la pluie s' invite encore sous un thermomètre bloqué à 15°. En 2001, il fait très frais avec seulement 13,8° à Ambérieu sous un peu de pluie. En 2002, il pleut beaucoup et le mercure atteint péniblement les 12°. Et ces dernières années, la neige est parfois tombée dès 900 m d'altitude comme le 1er mai 2017 avec 10 cm de fraîche. Même si l' on constate donc pas mal de 1er mai maussades ces dernières décennies, on en citera quelques uns de biens comme 2005 avec soleil et 27°, 2011 avec une douceur de 24°. C' est bien peu mais on avoue que des 1er mai très agréables voire estivaux c' est assez rare finalement !. Et que dire des Saints de Glace qui suivront ce 1er mai dans une dizaine de jours ? . Cette année, on ne peut jurer de rien !.


 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

En région

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

Revues de presse

Un début d'été bien orageux.

39lp-04042019.jpg

A la Une de la presse régionale en ce début de deuxième trimestre 2019, réactualisée régulièrement si nécessaire !

 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 15543 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496