En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

nappes2019-2.jpgLes nappes poursuivent leur recul en juillet.

Tout comme juin, ce mois est ensoleillé et chaud avec un épisode de canicule en fin de mois. Au  cours  du  mois  de  juillet,  la  situation hydrologique reste toujours globalement déficitaire. Sur l’est de la région dans le bassin du Rhône, peu de  changement  par  rapport  au  mois précédent avec  en conséquence  d’une  recharge faible à très faible une situation  qui  reste  particulièrement préoccupante  sur l’Est lyonnais, la Dombes, le couloir de Certines, le Val de  Saône. Et la violence des précipitations de ce début de mois d'août n'aura pas un impact si positif que cela malgré les bons cumuls enregistrés en l'espace de 24 h.

Sur le mois de juillet, au niveau départemental, le rapport à la normale est de 60 % et atteint à peine les 50 % sur les Dombes. C'est dire que le déficit s'accentue et notamment sur toute la partie Ouest qui est passée en état de crise.  Les pluies efficaces qui correspondant entre la pluie et l'ETR ( l'évapo-transpiration-réelle) sont négatives, proche du 0 sur le val de Saône et à -50 % sur la frange Est. Au 1er août, les sols superficiels continuent à s’assécher. Par rapport à la normale 1981-2010 des précipitations pour juillet 2019, le déficit est de 25 % voire localement de près de 50 % dans certains secteurs du haut Bugey.Et si l'on compare depuis septembre 2018, il manque entre 15 et 20 % sur tout le territoire du département.

On comprend donc mieux pourquoi la préfecture de l'Ain avec le comité sécheresse ont poussé toute la frange Ouest en situation de crise depuis le début du mois d'août; sur les secteurs de la Bresse et de la Dombes avec un impact non négligeable sur les étangs. Espérons que les dernières pluies permettront d'au moins stabiliser la situation. Dans le Bugey, les récentes pluies ont entraîné les autorités à diminuer le seuil d'alerte au niveau de la vigilance. Les répercussion sur cet crise ne sont pas négligeables. Les prélèvements et l'utilisation de l'eau sont limités voire interdits.

Toutefois, des adaptations ont été mises en place pour permettre  aux agriculteurs aindinois de poursuivre jusqu'au 20 août une irrigation minimale pour garantir le bon développement des cultures mises en place; et notamment du maÎs. Les pluies des derniers jours associées à un temps moins chaud ne peuvent qu'apporter un peu de souffle aux professionnels du département. Il n'en demeure pas moins que les nappes demeurent toujours orientées à la baisse et certaines en date du 1er août enregistrent des niveaux historiquement bas.

Paradoxe de cette situation, il n'y a pas eu sur la rivière d'Ain de lâchers officiels depuis le début de cet été malgré fréquemment des niveaux d'étiages au plus bas. A l'inverse, fin juillet, la rivière a été boosté par les pluies orageuses, voyant son débit multiplié par 5 en 24 h engendrant l'arrêt des décentes en canoë sur son cours.

La situation des nappes du département au 1er août.


Les nappes du Pays de Gex,évoluent de façon différente selon les sillons au cours du mois de juillet. Au niveau du sillon de l’Oudar, les niveaux moyens sont inférieurs à ceux du mois précédent et ils sont en baisse sur tout le mois de juillet. Ils restent proches des valeurs moyennes de saison, la situation reste stable par rapport au mois précédent. Dans le secteur du sillon de Greny, la nappe reste orientée à la baisse avec des niveaux toujours  très bas, qui poursuivent selon la baisse continue observéed epuis plusieurs années la situation se dégrade encore.


La nappe des alluvions de la plaine du Rhône (marais de Lavours-Chautagne)évolue à la baisse au cours du mois de juillet. Dans les alluvions récentes du Rhône, côté Chautagne, les niveaux sont en baisse marquée et sont bas pour la saison (en-dessous des références quinquennales sèche). Côté Lavours, la baisse est à peine perceptible et les niveaux restent proches des moyennes de saison. La situation relative de la nappe se dégrade par rapport au mois précédent.
 La nappe des cailloutis de la Dombes est en baisse au cours du mois de juillet, ses niveaux évoluent autour de valeurs très basses pour la saison. Ils se situent en dessous de la référence décennale sèche et constituent les minima connus pour ce mois.La situation ne change pas par rapport au mois précédent.


La nappe des alluvions fluvio-glaciaires du couloir de Certines, reste orientée à la baisse au cours du mois de juillet. Dans le secteur de Tossiat, les niveaux sont toujours très bas où  les niveaux moyens du mois sont les plus bas connus pour ce point à cette période de l’année. Dans la partie Sud de bourg en Bresse les niveaux sont proches de la référence décennale sèche. La situation relative de la nappe se dégrade encore par rapport au mois précédent.


La nappe des alluvions fluvio-glaciaires de la plaine de l'Ain, présente en juillet des niveaux moyens pour le mois, nettement inférieurs à ceux du mois précédent. Ils sont en baisse continue sur la quasi-totalité du mois avec une stabilisation, voire une très légère remontée en toute fin de mois. Les niveaux sont partout bas pour la saison (entre quinquennal et décennal sec).  La situation de la nappe se dégrade par rapport au mois précédent. Par rapport aux années précédentes on se situe en-dessous des niveaux de 2018, mais la situation reste toutefois un peu plus favorable qu’en juillet 2017.


Les nappes des calcaires karstiques du Bugey et de la haute Chaîne, montrent des niveaux globalement en baisse pa rrapport au mois précédent. Les reliefs du Jura bénéficient de précipitations conséquentes au cours du mois de juin ce qui permet d’observer des débits minimums aux exutoires situés autour de valeurs moyennes pour la saison. La situation reste stable par rapport au mois précédent.Pour la nappe des alluvions de la Saône,la tendance est toujours à la baisse. Elle montre des niveaux moyens sur le mois de juin bas pour la saison et inférieurs à ceux du mois précédent. La situation relative de la nappe reste identique à celle du mois précédent.

jours.pngCe qui nous attend après le 15 août.

Aujourd'hui on observait à 16h : A Sutrieu : température de 20 degrés. A Bellegarde : température de 23 degrés.

Prévisions pour les tous prochains jours
Pour cette nuit,

Dans la nuit, le ciel est bien dégagé. Quelques petits nuages se forment après minuit, dans le Bugey et le Valromey, dans le Pays de Gex et la Michaille, dans le Revermont, la vallée d'Oyonnax et la cluse de Nantua, en remontant la vallée du Rhône jusqu'au bassin de Belley ainsi que sur la plaine de l'Ain. Ils se dissipent assez vite.
Vent de Nord à Nord-Est, localement modéré, en début de nuit ; puis atténuation.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex entre 9 et 11 degrés. De 5 à 8 degrés en secteur montagneux.

Pour demain mercredi 14 en journée et la nuit suivante :

Le temps est ensoleillé du matin au soir. Pour la nuit : En soirée, la nuit est claire. Progressivement, les nuages arrivent. Des pluies sont possibles en Bresse, Dombes et Val de Saône en fin de nuit.
Vent de Nord à Nord-Est, généralement modéré, jusqu'en milieu d'après-midi ; puis atténuation.
Températures minimales pour la nuit suivante : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex comprises entre 13 et 14 degrés. De 9 à 11 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales pour le jour : de 24 à 26 degrés, et 19 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour la journée de jeudi 15 et la nuit suivante :

De nombreux nuages encombrent le ciel en matinée et peuvent même donner quelques gouttes dans le Pays de Gex et la Michaille, sur le Haut-Jura et le Jura Gessien ainsi que dans le Revermont, la vallée d'Oyonnax et la cluse de Nantua. L'après-midi, le temps devient plus changeant, éclaircies et passages nuageux se disputent le ciel. Les nuages sont inoffensifs. Pour la nuit : La soirée est partagée entre passages nuageux et éclaircies, mais peu à peu ces dernières s'élargissent, et après minuit la voûte céleste est bien dégagée.
Vent variable, faible.
Températures minimales pour la nuit suivante : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex comprises entre 11 et 13 degrés. Entre 8 et 9 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales pour le jour : comprises entre 22 et 25 degrés, et 18 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour la journée de vendredi 16 :

Le soleil brille sans interruption.
En début d'après-midi, établissement d'un vent variable, localement modéré ; atténuation ensuite.
Températures maximales : comprises entre 25 et 28 degrés, et 20 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Tendance pour les jours suivants
Pour samedi 17 et dimanche 18,

Temps couvert, risque de pluie forte et d'orage de dimanche matin jusqu'en début de nuit.
Vent de Sud, soufflant modérément par endroits, s'atténuant temporairement.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex proches de 14 degrés. Comprises entre 11 et 13 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales : comprises entre 27 et 30 degrés, et 23 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour lundi 19 et mardi 20,

Temps sec, souvent ensoleillé.
Vent faible, variable.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex voisines de 13 degrés. De 10 à 12 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales : entre 23 et 26 degrés, et 20 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour mercredi 21 et jeudi 22,

Éclaircies prédominantes.
Vent variable, faible.
Températures minimales : sans changement significatif.
Températures maximales : similaires à la veille.

Indice de confiance de la prévision

Pour la période du samedi 17 août au mardi 20 août, l'indice de confiance de la prévision est de 4 sur 5.


 
 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

En région

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

Revues de presse

Un début d'été bien orageux.

39lp-04042019.jpg

A la Une de la presse régionale en ce début de deuxième trimestre 2019, réactualisée régulièrement si nécessaire !

 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 21649 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496