En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

mercureamberieuaout2019.pngAoût conforme à la saison.

Après un mois de juillet excessivement chaud, août a remis les pendules à l’heure. Il enregistre une moyenne globale excédentaire de 0,2°, autrement dit un mois somme toute conforme à la saison. A la station de référence d’Ambérieu, on a relevé une moyenne des minimales déficitaire de 0,4° ( à 13,6°). Pour les maximales, l’excédent s’est avéré léger, de 0,7°. Ce mois d’août peut être découpé en trois parties. Il débute par des températures assez chaudes durant la première décade qui sera au final la plus chaude des trois. On relève près de 33° le 5 et 34° le 9 comme sur Balan. Par la suite, la température recule ; assez nettement même les 12 et 13 où les maximales dans un flux de nord sont près de 4° sous les normales. Il ne fait ainsi que 21,4° le 13 sur Arbent. En montagne, le mercure plafonne à 17,5° à Bénonces. On note un coup de chaud au-delà des 30° en fin de seconde décade qui accusera une moyenne générale déficitaire de 1,8°. On débute la dernière décade par un temps humide et très frais pour la saison. Alors que  juillet nous a fait transpirer, le 20 août enregistre même un record journalier absolu de froid pour la température maximale. En effet, le mercure atteint péniblement la barre des 16° en plaine du Bugey à Ambérieu. Le précédent record datant de 1951 est largement battu (17,8°). Ce sera le seul record de ce mois. Il est notable tant les records de froid deviennent de plus en plus rares.  Il fait encore plus frais sur les hauteurs avec 12,7° sur Giron et 13,2° sur Sutrieu. La chaleur sans être exceptionnelle revient en force à compter du 24 et ce jusqu’à la fin du mois avec régulièrement plus de 30° en plaine. Sur le mois, les 30° sont atteints ou dépassés une douzaine de fois sur Pont d’Ain ou bien encore sur St Rambert en Bugey avec un pic ici à 35° le 9.

pluieamberieuaout2019.png

Des pluies inégales. Sur le point des précipitations c’est assez contrasté sur le département. Globalement, c’est toute la frange Ouest mais aussi centrale qui s’en sorte le mieux avec même un excédent de 10 %. Certains postes enregistrent plus de 100 mm mais ils sont souvent à chercher en plaine. Le haut Bugey ou bien encore le Valromey ont été moins impactées par les précipitations souvent à caractère orageux. A ce sujet, on signale le 18 des dommages dus à la grêle dans certains secteurs du département ; notamment vers la Bresse.. C’est souvent cette journée du 18 qui est la plus arrosée. Les précipitations se sont concentrées sur les deux premières décades et tout particulièrement entre le 6 et 12 où plusieurs postes récoltent près des 2/3 tiers des pluies mensuelles. La dernière décade est très sèche. On ne relève ainsi que 0,2 mm sur Hauteville. Enfin, l’ensoleillement a été plutôt bon avec 25 h d’excédents en plaine de l’Ain pour un total de 277,7 h.


 
 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

En région

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

Revues de presse

Un début d'été bien orageux.

39lp-04042019.jpg

A la Une de la presse régionale en ce début de deuxième trimestre 2019, réactualisée régulièrement si nécessaire !

 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 21647 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496