En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

Sécheresse : l'Ain toujours dans une situation délicate.

nappesavril2019.jpg

Malgré un mois d'avril porche de la normale au niveau des précipitations dans le département de l'Ain, celui-ci a tout de même été changeant. Et la situation hydrologique reste encore globalement déficitaire pour la plupart des ressources. Et cela demeure même encore préoccupant du côté des Dombes, du couloir de Certines ou bien du val de Saône. Si le soleil se montre peu présent en 3e décade, le milieu de mois est quant à lui bien ensoleillé. Les précipitations de ce mois se produisent essentiellement au cours de la 1re et 3e décade. Entre le 2 et le 4 notamment, une perturbation active traverse la région, donnant le 3 de forts cumuls par endroits. On relèvera ainsi 55 mm sur Arbent. Sur le mois, dans plusieurs secteurs on approche des normales et de la barre des 100 mm; l'ouest du département restant plutôt vers les 70-80 mm. Ainsi, le bilan pluviométrique d’avril est contrasté. Si le long de l'Ain, c'est assez satisfaisant cela l'est moins vers la Michaille (74 % de la normale à Bellegarde). Moyennée sur la région, la pluviométrie cumulée depuis le 1er septembre est déficitaire de 19 % et se place au 9e rang des plus faibles depuis 1959.A plusieurs reprises, des orages se sont produits, occasionnant parfois des accidents comme sur l'A40 ( voir nos actus archivées).

Les pluies efficaces (pluie – évapo-transpiration-réelle (ETR)) cumulées depuis le 1er  septembre restent supérieures à 50millimètres. Par rapport à la normale d'un mois d'avril, nous sommes très en dessous sur le bas Bugey. Depuis septembre, le déficit est général et varie de 20 à 30 % en général.Sur l'efficacité des pluies d'avril, si le haut Bugey s'en sort relativement bien, c'est à peine de 25 mm en Bresse localement. Sur les 8 derniers mois, l'efficacité est très élevée sur toute la frange Est du département. Au premier mai 2019, le taux de remplissage de la retenue de Vouglans est stable par rapport au mois dernier (83 % début mai contre 84 % début avril).

Le point des nappes au 1er mai


La nappe du Pays de Gex,est orienté à la hausse au cours du mois d’avril. Ses niveaux moyens sont supérieurs à ceux du mois précédent. Les niveaux restent proches des valeurs moyennes de saison, la situation reste stable par rapport au mois précédent.Dans le secteur du sillon de Greny, la nappe repart à la baisse avec des niveaux toujours très bas.


La nappe des alluvions de la plaine du Rhône (marais de Lavours-Chautagne)évolution de façon différente selon les secteurs, en avril. Dans les alluvions récentes du Rhône, côté Chautagne, les niveaux sont en baisse continue sur tout le mois et sont bas pour la saison. Côté Lavours, après une hausse modérée sur les premiers jours du mois, une baisse continue est observée jusqu’à la fin du mois. Les niveaux sont proches des moyennes de saison. La situation relative de la nappe se dégrade légèrement par rapport au mois précédent.


La nappe des alluvions fluvio-glaciaires du couloir de Certines, au mois d’avril, reste orientée à la baisse dans sa partie amont et stable dans sa partie aval. Dans le secteur de Tossiat, les niveaux sont toujours très bas et aucun début de recharge n’est encore amorcé pour ce secteur, les niveaux moyens du mois sont proches des minima connus pour ce point. Dans la partie Sud de bourg en Bresse les niveaux sont toujours en dessous de la référence quinquennale sèche et la recharge reste de très faible ampleur. La situation relative de la nappe ne change par rapport au mois précédent.


La nappe des alluvions fluvio-glaciaires de la plaine de l'Ain, après une hausse modérée sur la première décade du mois d’avril, évolue ensuite à la baisse. Les niveaux moyens du mois sont inférieurs à ceux du mois précédent. Dans la partie amont,de la nappe, les niveaux sont modérément bas pour la saison (supérieurs à la référence quinquennale sèche). Dans le couloir de Blyes Saint-Vulbas et de la Valbonne, ils sont bas pour la saison (inférieurs à la référence quinquennale sèche). La recharge de la nappe reste modérée à faible. La situation de la nappe se dégrade légèrement par rapport au mois précédent.


Les nappes des calcaires karstiques du Bugey et de la haute Chaîne, montrent des niveaux très nettement en baisse par rapport au mois précédent. Les Débits minimums observés pour le mois d’avril restent cependant autour de valeurs moyennes pour la saison. La situation se dégrade par rapport au mois précédent.


La nappe des alluvions de la Saône,est en baisse quasi continue au cours du mois d’avril. Elle montre des niveaux moyens sur le mois inférieurs à ceux du mois précédent. Ils sont les plus bas observés à ce jour. La situation relative de la nappe reste identique à celle mois précédent.


 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

En région

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

Revues de presse

Un début d'été bien orageux.

39lp-04042019.jpg

A la Une de la presse régionale en ce début de deuxième trimestre 2019, réactualisée régulièrement si nécessaire !

 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 15543 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496