En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Actualités
 
 

Actualités

D'importants cumuls sous l'épisode orageux sur l'ouest de l'Ain.

pluie09082019.jpg

La Bresse tout particulièrement a été le secteur le plus arrosé par cet orageux d'hier soir et qui s'est poursuivi jusqu'en milieu de nuit. Il est souvent tombé en moins de 12 h l'équivalent d'un mois normal d'août de précipitations.  La région d'Oyonnax a aussi été très arrosée. A l'inverse, et comme assez attendu au vu de la trajectoire de l'axe orageux, le sud du Bugey et la frange Est du département ont été relativement épargnés. Voici quelques relevés de la nuit dernière : Pont d'Ain 29,2 mm, Viriat 50 mm, St Etienne du Bois 65,6 mm, Ceyzériat 28,7 mm, Arbent 58,4 mm en 12 h, Beynost 19 mm, Izernore 55,1 mm sur 12 h, Marlieux 25,2 mm, la Balme sur Cerdon 17,4 mm, Chézery 8,8 mm, Hauteville 7,7 mm, Sutrieu 4,2 mm.

pluie09082019-2.jpg

******************************************

infoplus.jpgLe temps des prochains jours

Aujourd'hui on observait à 09h :A Ambérieu : température de 17 degrés, vent de secteur Est soufflant jusqu'à 15 km/h, pression niveau mer 1020 hPa, cumul de précipitations en 12h : 15.0 mm. A Sutrieu : température de 14 degrés, cumul de précipitations en 12h : 4 mm.
A Bellegarde : température de 17 degrés.

Prévisions pour les tous prochains jours
Pour aujourd'hui samedi 10,

Le matin les nuages sont très nombreux. Il pleut par places, dans le Pays de Gex et la Michaille, sur le Haut-Jura et le Jura Gessien ainsi que dans le Revermont, la vallée d'Oyonnax et la cluse de Nantua. En cours de matinée, le temps devient sec partout, et le ciel variable, alternant belles éclaircies et passages nuageux.
Vent variable, faible.
Températures maximales : comprises entre 26 et 28 degrés, et 21 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour la nuit prochaine,

La nuit est bien dégagée. Les petits nuages présents en soirée, sur le Haut-Jura et le Jura Gessien se dissipent rapidement.
Vent faible, variable.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex comprises entre 14 et 16 degrés. De 10 à 13 degrés en secteur montagneux.

Pour demain dimanche 11 en journée et la nuit suivante :

La journée commence sous le soleil. L'après-midi, les nuages font leur apparition et apportent par endroits des averses. Pour la nuit : Le ciel est sombre et pluvieux toute la nuit. Si parfois en soirée, les pluies sont encore éparses, très rapidement elles deviennent partout plus continues et durables. En toute fin de nuit cependant, les précipitations prennent un caractère d'averses.
Les quantités de pluie prévues peuvent atteindre 15 millimètres.
Vent de Nord-Ouest, soufflant faible à modéré par endroits ; et s'atténuant temporairement en milieu de période.
Températures minimales pour la nuit suivante : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex de 11 à 14 degrés. Entre 9 et 10 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales pour le jour : autour de 26 à 29 degrés, et 23 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour la journée de lundi 12 et la nuit suivante :

Le ciel est nuageux le matin, et de rares averses se produisent en remontant la vallée du Rhône jusqu'au bassin de Belley ainsi que du Jura Gessien aux plateaux bugistes. L'après-midi, le temps est sec, des éclaircies se forment, parfois belles, mais des nuages persistent. Pour la nuit : Le temps est variable avec des averses. En seconde partie de nuit, les nuages deviennent moins nombreux.
Il est prévu jusqu'à 10 millimètres de pluie.
En début de nuit, vent s'établissant au Nord-Ouest modéré, dans le Bugey et le Valromey ; puis atténuation.
Températures minimales pour la nuit suivante : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex comprises entre 10 et 12 degrés. Entre 6 et 7 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales pour le jour : de 21 à 23 degrés, et 16 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien. Ces températures sont au-dessous des valeurs de saison.

Pour la journée de mardi 13 :

Quelques nuages sont présents en matinée, dans le Bugey et le Valromey ainsi que sur les plaines de l'ouest jusqu'au bassin du Belley. L'après-midi est ensoleillée pour tous.
L'après-midi jusqu'en début de soirée, établissement d'un vent de Nord, généralement modéré.
Températures maximales : de 21 à 24 degrés, et 16 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Tendance pour les jours suivants
Pour mercredi 14 et jeudi 15,

Sur le Haut-Jura et le Jura Gessien ainsi que dans le Revermont, la vallée d'Oyonnax et la cluse de Nantua, éclaircies prédominantes, puis temps pluvieux en deuxième partie de nuit de mercredi à jeudi. Sur les autres régions, éclaircies prédominantes.
Vent variable, faible.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex proches de 11 degrés. Comprises entre 7 et 10 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales : comprises entre 22 et 25 degrés, et 18 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour vendredi 16 et samedi 17,

Ciel peu nuageux.
Vent faible, variable.
Températures minimales : du val de Saône à la plaine de l'Ain et du Belleysan à la plaine de Gex voisines de 13 degrés. De 9 à 12 degrés en secteur montagneux.
Températures maximales : de 24 à 27 degrés, et 21 degrés sur le Haut-Jura et le Jura Gessien.

Pour dimanche 18,

Belles périodes d'éclaircies.
Vent faible, variable.
Températures minimales : en hausse.
Températures maximales : en hausse en remontant la vallée du Rhône jusqu'au bassin de Belley.

Indice de confiance de la prévision

Pour la période du mardi 13 août au mercredi 14 août, l'indice de confiance de la prévision est de 4 sur 5.
Pour la période du jeudi 15 août au vendredi 16 août, l'indice de confiance de la prévision est de 3 sur 5.

************************************************

pourquoi.jpg thoissey09082019-0.jpgSuite au violent orage d'hier soir, et au vu des dommages, on évoque un évènement dit micro-rafale. Ce terme est une adaptation française de l’expression anglo-saxonne « microburst ». On désigne ainsi les rafales descendantes qui relèvent de la misoéchelle, c’est-à-dire qui se déploient au sol en présentant une extension horizontale inférieure à 4 km. Les microrafales appartiennent dès lors à la catégorie générale des rafales descendantes, mais avec des dimensions horizontales réduites. Leur durée de vie typique est de 2 à 5 minutes. Elles présentent une forte composante verticale qui tend à produire des dommages au sol qui montrent des signes d’écrasement.

Les micro- et macrorafales se développent au sein des courants descendants des cellules convectives, le plus souvent lorsqu'elles sont parvenues à maturité. Ces deux désignations sont employées lorsque les rafales descendantes générées par les orages se distinguent d'une part par une forte intensité, et d'autre part par leur caractère spatialement concentré. Ces deux caractéristiques sont liées au fait qu'elles présentent une forte composante verticale, qui les conduit à s'étaler sur le sol avec violence. De fait, le flux généré par les micro- et macrorafales au niveau du sol est à dominante divergente. Cette divergence est généralement bien identifiable sur les images aériennes.
Certaines microrafales peuvent parfois se développer sous une forme incurvée, notamment lorsqu’elles se déclenchent dans le RFD des supercellules. On parle dans ces cas-là de « twisting microburst ».

Les microrafales, outre les dommages parfois sévères qu’elles peuvent provoquer sur les habitations et la végétation, présentent un risque majeur pour l’aviation dans les phases de décollage et d’atterrissage. Plusieurs crashs ont été directement causés par des microrafales, ce qui leur a valu une étude très attentive ces dernières décennies.

La vitesse des vents générés par une microrafale est très variable. En France, la majorité des microrafales recensées produisent des rafales maximales estimées entre 120 et 180 km/h. Néanmoins, il arrive que les microrafales soient extrêmement violentes et qu’elles produisent des dévastations impressionnantes, pouvant aller jusqu’à la destruction de maisons entières pourtant solidement bâties. Dans ces cas-là, les rafales de vent associées dépassent parfois 200 km/h, et l’on s’accorde à considérer que les cas extrêmes produisent des rafales de 250 à 270 km/h.

Source: Keraunos.

rafale09082019.jpg

*********************************


 

AIN | NOUVEAU REPORTAGE

Février 2018 : le 14, l'Ain était sous la neige

Photos - Observations - Prévisions - AIN

Neige, inondations, orages....au fil du temps dans l'Ain.

 

Vidéos - AIN

Nos vidéos et celles des internautes sur les caprices du ciel dans l'Ain

En région

Vidéos - REGION

Les évènements climatiques de notre région en vidéo.

Revues de presse

Un début d'été bien orageux.

39lp-04042019.jpg

A la Une de la presse régionale en ce début de deuxième trimestre 2019, réactualisée régulièrement si nécessaire !

Photos - vidéos - news...

(depuis 20 jours)
 

Reportages - Dossiers

Des dossiers spéciaux, des reportages...

Visites

 19216 visiteurs

 1 visiteur en ligne

 
Visiteur(s) : En ligne : 1 Aujourd'hui : 1 Total : 496